Ordinateur gratuit à Afri01digital system – L’inscription de 30 000 F : l’appât, l’arnaque et l’avantage

483

Des centaines d’étudiants sont embarqués chaque année, depuis 2018, dans le navire d’une académie dénommée ‘‘Afri01digital system’’ située à Zogbadjè, à quelques encablures de l’Uac. Les uns à la quête d’un ordinateur presque gratuit dans un bref délai, les autres à la recherche de formations en e-commerce, IA, etc. Après une inscription de 30 000 F, le processus devient pénible pour certains. Mais pour d’autres, c’est l’opportunité qui a changé le cours de leur vie.

« Là où la chose a fini par me choquer est que j’ai lu sur leur site officiel que je dois parrainer quatre personnes obligatoirement ; ensuite coacher les quatre pour qu’enfin eux aussi parrainent quatre personnes chacune ; ce qui fait au total 20 personnes inscrites sous ma tutelle, soit 600 000 F ; avant de bénéficier de l’ordinateur », témoigne une présumée victime anonyme dans un post publié par Habib Ahandessi le 14 octobre 2023 sur Facebook. En effet selon nos investigations, les évangélistes de Afri01digital system, pour la plupart des étudiants, pendant longtemps, depuis 2018, ont souvent abordé leurs camarades étudiants avec un motif. Celui d’avoir un ordinateur à 30 000 F grâce à leur académie.

Là où la chose a fini par me choquer est que j’ai lu sur leur site officiel que je dois parrainer quatre personnes obligatoirement ; ensuite coacher les quatre pour qu’enfin eux aussi parrainent quatre personnes chacune, avant de bénéficier de l’ordinateur

Présumée victime

« Au départ, il m’avait dit que c’est une structure qui aide à avoir un ordinateur portatif de haute gamme lorsqu’on fait une inscription pour une formation qu’offre cette structure », confie le témoin. Selon ses premières appréhensions en février 2023, il faudrait juste s’inscrire à 30 000 pour une formation et obtenir un ordinateur à la fin de ladite formation. Ce qui n’est pas en réalité le cas. Car, à en croire Igor Evrad Dè, le fondateur de Afri01digital system, les 30 000 F sont essentiellement des frais de formation. Lesquelles formations se résument en trois étapes.

Evrard DE, fondateur de Afri01digital

La première, c’est l’initiation à un programme de coaching mental et de développement de l’état d’esprit d’un entrepreneur appelé PCP (Programme de croissance personnelle). La deuxième consiste en une initiation pratique en art oratoire. La troisième, c’est de suivre au choix quatre formations dans le digital : e-commerce, rédaction web, Intelligence artificielle (IA) et le marketing digital. Après quoi, « nous offrons des ordinateurs à ceux qui, après avoir suivi les formations décident délibérément eux-mêmes de nous aider à développer et conquérir le marché, à développer cette organisation, à partager leurs expériences de transformation de développement de compétences et qui invitent d’autres personnes à intégrer notre académie », précise le fondateur.

Nous offrons des ordinateurs à ceux qui, après avoir suivi les formations décident délibérément eux-mêmes de nous aider à développer et conquérir le marché…

Fondateur de Afri01digital

Malheureusement, cette information parvient à certains un peu tardivement, semble-t-il. Dans ce cas de figure par exemple, l’intéressé fait savoir que c’est après l’inscription qu’on lui a fait comprendre qu’il doit commencer par venir à des séances de Training sur le campus dans la zone master ; ceci ajouté à des séances de prospection physique. Comme si ça ne suffisait pas, il devrait suivre tous les jours, à partir de 4 heures du matin, un programme de croissance personnelle (PCP). Déterminé à bénéficier de son ordinateur, « tout cela ne lui disait rien », a-t-il avoué. « Peut-être que ça fait partie d’une nouvelle formation », se donnait-il comme réconfort, jusqu’à ce que ne tombe la goute d’eau qui a débordé le vase : le parrainage de 20 personnes.

Après sa désolation, il a interpellé celui qui l’a évangélisé. Ce dernier l’aurait même rassuré qu’il ferait tout pour qu’il ait l’ordinateur en deux semaines. Hélas. « J’ai suivi deux de leurs séances de Training et j’ai abandonné », a-t-il affirmé dans son témoignage avant d’ajouter qu’il n’a reçu aucun ordinateur. Pourtant, plusieurs autres témoignages disent le contraire.

Des milliers de bénéficiaires

La dernière remise des ordinateurs ‘‘One African One Laptop’’ qui veut dire ‘‘un africain, un ordinateur’’ remonte au 14 octobre 2023. Et des dizaines de bénéficiaires qui ont suivi le processus en ont reçus. Private Henri Agbo, étudiant en première année d’hydrologie à l’Institut national de l’eau (INE) par exemple en est un témoin. D’après son témoignage, il s’est inscrit après avoir suivi deux de leur Trainings. Il a ensuite été embarqué dans la machine du PCP. « Après une semaine dans cette machine, ma mentalité et le regard que je portais sur le monde ont complètement changé », a témoigné Henri Agbo.

Après une semaine dans cette machine, ma mentalité et le regard que je portais sur le monde ont complètement changé

Un bénéficiaire

Il a également suivi des formations en rédaction web SEO et en e-commerce. Cette dernière lui permet aujourd’hui d’importer depuis la Chine et de vendre au Bénin. Tout comme lui, 7175 autres auraient bénéficié dudit ordinateur depuis 2018 à ce jour, à en croire les chiffres communiqués par Evrad Dè. Toutefois, les chiffres de ceux qui ont démissionné après s’être inscrits, comme la présumée victime, n’ont pas fait surface. Mais s’il y a quelque chose que le fondateur de Afri01digital ne reconnait pas, c’est ce qu’affirment ses ‘‘détracteurs’’, notamment sur les réseaux sociaux.

LIRE AUSSI Lumière sur le système Afri01digital : « Ils payent 30 000 F pour faire des formations et non pour acheter un ordinateur portatif », dixit Evrad Dè

Afri01digital system, de l’arnaque ?

Plus d’un sur les réseaux sociaux scandent qu’il s’agit d’une arnaque. Si certains le disent par mauvaise expérience, il faut croire que d’autres le font soit à volonté, soit de mauvaise foi, le plus souvent sans preuves palpables. Dans les deux cas, ce sont les victimes qui sont défendues afin de prévenir et d’éviter par conséquent, d’autres victimes. Mais si on devrait parler d’arnaques, d’aucuns pensent qu’il vaudrait mieux d’abord s’attaquer aux victimes.

Pour Jean-Louis Namboni, « les premiers arnaqueurs ce sont les victimes elles-mêmes qui veulent sans grand effort un ordinateur neuf d’une valeur de 500 mille à 30 000 F ». Comme pour abonder dans le même sens, un autre se demande si Afri01digital arrache les 30 000 F de force chez les victimes ou si elles ont rempli les conditions et n’ont pas eu leur ordinateur. En tout cas, qui parle d’arnaque aujourd’hui, parle de la Criet ou encore de l’Ocrc, ou tout au moins de nombreuses plaintes. Et c’est de cela que se réjoui le premier responsable de cette académie.

Afri01digital est une organisation sérieuse, intègre qui jusqu’à aujourd’hui n’a fait aucune victime. La belle preuve, aujourd’hui, nous avons zéro plainte

Fondateur de Afri01digital

Selon les propos de ce dernier, Afri01digital est une « organisation sérieuse, intègre qui jusqu’à aujourd’hui n’a fait aucune victime ». La belle preuve, aujourd’hui, « nous avons zéro plainte », a-t-il confirmé. Ceux et celles qui s’érigent donc en victimes savent donc à quoi s’en tenir. En attendant, s’il est indiscutable que ce système a ses avantages, chacun devrait identifier l’appât afin de s’éviter des illusions, pour ne pas, après, parler d’une quelconque arnaque.

Arsène AZIZAHO, in parution 223 d’octobre 2023

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici