Sénégal : Faye pour remplacer Sonko

526

Recalé pour prendre part au scrutin présidentiel du 25 février prochain au Sénégal, l’opposant Ousmane Sonko a désigné son dauphin. Bassirou Diomaye Faye, numéro 2 du Pastef a été choisi pour le remplacer aux joutes électorales prochaines qui s’annoncent âpres. L’opposant à Macky Sall ayant vu son dossier de candidature invalidé par le conseil constitutionnel pour des raisons de sa condamnation pour corruption de la jeunesse a dû se référer à son numéro 2.

En effet, dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook dimanche dernier, l’opposant en prison depuis juillet a désigné Bassirou Diomaye Faye, secrétaire général du parti Pastef comme son successeur pour défendre les couleurs du parti.

Faye & Sonko

Cette désignation de Faye même en étant en prison révèle que l’opposant Sonko avait planifié sa succession avant même son arrestation. Un plan B qu’il vient ainsi de mettre en branle pour avoir son mot à dire dans la conquête du palais présidentiel.

À en croire les transcriptions de cette vidéo en Wolof par les médias sénégalais, le secrétaire général du Pastef est un homme en qui Sonko a confiance. ‹‹ Je place le projet entre ses mains. Bassirou, c’est moi», affirme-t-il avant d’ajouter : ‹‹ Bassirou est plus honnête que moi. Bassirou est un homme extrêmement brillant».

Reste à savoir si M. Bassirou Diomaye Faye aussi détenu en prison mais encore non jugé sera libéré pour battre campagne pour ce scrutin. Laquelle campagne commence ce jeudi 4 février 2024 au Sénégal.

Pour rappel, M. Faye est en prison pour «actes de natures à compromettre la paix publique », «outrage à magistrat » et «diffamation à l’encontre d’un corps constitué ».

Jérôme Winceslas KAKPO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici