Drame : une dame se donne volontairement la mort à Houègbo

704

Et ça devient croissant ! Des cas de suicides ne cessent d’augmenter de jour en jour. En gros, en l’espace de quelques jours seulement, plusieurs personnes se sont volontairement données la mort. Des chiffres qui font froid dans le dos et montrent que la situation monte au galop. Le plus récent, date d’aujourd’hui, vendredi 03 mai 2024. Cette fois-ci, c’est dans la commune de Toffo précisément à Houègbo Tohomey. Il s’agit en effet, fait savoir Radio Sêdohoun FM 97.4, d’une dame, la trentaine révolue, mère de quatre enfants. A en croire, la Radio communautaire, dame Honorine H., orpheline de père et de mère, s’est donnée la mort en se jetant dans une citerne. « Dame Honorine H. vit auprès de sa tante à Tohomey depuis environ cinq ans. Autiste selon les informations exclusives obtenues, elle a, avant de commettre l’acte, enfermé sa tante dans la chambre », fait savoir le Servicede l’information de la 97.4 FM.

« Enfermée, constatant la disparition de dame Honorine H. et ne sachant pas quoi faire, la tante va alerter par des cris. La population environnante va rapidement aux nouvelles. C’est là que le pire sera découvert au niveau de la citerne sise dans la concession. Aussitôt informés, la Police Républicaine, le Chef d’arrondissement de Houègbo et le Chef du village concerné sont descendus sur les lieux. Le corps sera plus tard retiré de la citerne par les sapeurs pompiers pour permettre à une infirmière de faire ses constats », relate le média.

Il faut noter que le Chef village, interrogé par Radio Sêdohoun d’Agbotagon, indique que dame Honorine H. n’avait pas de problèmes particuliers avec les proches de la zone. Eugène Amoussou regrette amèrement cette perte et dit se lancer à nouveau dans une vaste campagne de sensibilisation pour contraindre la population à protéger les citernes à ciel ouvert. Sur instruction du Procureur de la République, le corps est remis aux parents pour inhumation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici