Bénin – « on garde ou on jette » : de jeunes humoristes innovent un spectacle osé

870

Annoncé en pompe, le spectacle d’humour au concept unique, « on garde ou on jette », de Ho vivi comédy a connu son épilogue dans la soirée de ce samedi 13 janvier 2024 à l’espace Mayton situé à Zogbadjè, à quelques encablures de l’université d’Abomey-calavi. La première édition de l’événement, à en croire les organisateurs, aura tenu toutes ses promesses.

Kady, Virgule, Cédric Akomou, Alpheenomenal, Auriol Migan, Frankly Medley et Garibaldy saint péché, sont les sept jeunes humoristes ayant presté ce samedi dans le cadre de l’édition numéro 1 du spectacle d’humour interactif « on garde ou on jette ». Tous doués dans l’art d’émouvoir et de faire rire, ils ont su, à tour de rôle, transporter le public dans leurs univers respectifs. Le public, dominé majoritairement par la couche juvénile et composé de quelques professionnels de l’humour, est resté fidèle au concept de la soirée à l’instar de Pacheco.

En effet, de sa position de spectateur attentionné et de maître de scène, Pacheco, humoriste confirmé de la scène beninoise, a démontré son intérêt pour l’événement à travers ses interventions et ses prises de parole riches en apports constructifs. Ce dont la jeune pépite, l’étoile montante de l’humour béninois Kady, a parfaitement conscience. C’est d’ailleurs pourquoi, de sa position d’humoriste et surtout de Maîtresse de Cérémonie(MC) dudit spectacle, elle pense que la première édition du spectacle d’humour « On garde ou on jette» est un pari gagné. « Pari gagné à 90% parce qu’on ne s’attendait pas à voir le public réagir autant. Le public a été vraiment réactif. Ce qui a permis à chaque humoriste de noter beaucoup de choses afin d’améliorer les textes », a-t-elle confié à la fin des hostilités.

Côté spectateurs, ils repartent à la maison plutôt satisfaits de la performance des 7 humoristes. Mais avec l’espoir que ces humoristes prendront bien soin des différentes remarques qui leur ont été faites par le public. C’est du moins l’impression que livre Fructueux, un spectateurt. « C’était un très beau spectacle avec des humoristes en herbe. C’est vrai, il y a beaucoup de choses à peaufiner mais pour un début, c’est déjà très encourageant », constate l’étudiant en droit à l’université d’Abomey-calavi.

Le public

Pour rappel, « On garde ou on jette » est ce spectacle d’humour inédit qui met en scène des humoristes dont la prestation est appréciée et jugée in extenso par un public cible. Ce dernier livre ses impressions aussi bien sur la forme de la prestation des humoristes que sur le fond des textes. Le but à en croire le fondateur du projet, Venance Jappe Kohounfo, est de les apprêter à affronter des scènes beaucoup plus grand en partant des besoins réels d’un public restreint. Une initiative osée selon l’humoriste Pacheco.

Instant rire…

De facto, les organisateurs entendent pousser loin leur audace en perpétuant l’initiative dont la deuxième édition est fixée exactement dans deux mois.

Ignace TOSSOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici