Bénin : clap de fin de la 2e édition des Jld

1069

Les rideaux sont tombés, hier, vendredi 26 avril 2024 sur la 2e édition des Journées du livre de droit (Jld 2024). Quatre jours durant, les parties prenantes ont célébré le livre de droit avec à la clé un chapelet d’activité. A l’arrivée, le directeur général du Cdij ainsi que les différents acteurs qui ont joué un quelconque rôle dans l’organisation de cette 2e édition se réjouissent et annoncent une surprise pour la prochaine édition.

Terminus ! La 2e édition des Journées du livre de droit est désormais conjuguée au passé. La cérémonie de clôture de ce 2e numéro de cette initiative du Cdij a eu lieu dans la soirée d’hier juste après l’atelier jeune public autour des droits de l’enfant conduit par les responsables de l’ONG « Wake up for your rignht » avec la participation des élèves du Complexe scolaire Protestant Gbéto.

Au cours de cette cérémonie de clôture, la représentante des exposants de livres de droit, n’a pas manqué de donner ses impressions. « C’est avec une grande joie que nous avions participé à cette 2e édition de cette initiative du Cdij. Et en ce jour de clôture, nous remercions les participants et les organisateurs de la réussite de cette édition », s’est-elle réjouit. Néanmoins, poursuit Larissa Padonou, « nous souhaitons voir à l’avenir de nouvelles formules de valorisation des livres de droit béninois ».

DG du Cdij

Pour Marius Ewassadja Adaha, directeur général du Centre de documentation et d’information juridique (Cdij), se fût un plaisir et un satisfecit total. « Nous sommes très contents parce qu’il y a eu une forte participation de la population aux différentes activités aussi bien dans le déroulement des panels que dans la visite des stands. Nous sommes très satisfaits parce que les différentes innovations ont été accueillies à bras ouverts par les citoyens ». A l’en croire, il y a eu plusieurs recommandations qui ont été faites. Lesquelles recommandations, comme le rassure le DG, seront analysées et prises en compte dans la « mesure du possible pour la prochaine édition ». Édition au cours de laquelle, « sommes en train de penser à l’organisation d’un concours d’écriture sur un thème de droit », annonce la première autorité de l’institution.

Il faut noter que les éditeurs et autres acteurs de la chaîne du livre qui ont pris part cette initiative ont été attestés. Pour rappel le thème qui servi de tremplin au cours de cette deuxième édition est : « Lire le Bénin à travers le droit patrimonial ».  A l’année prochaine !

Mahussé Barnabé AÏSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici