Niger : le premier ministre accuse le Bénin

1258

Ali Mahaman Lamine Zeine, l’actuel premier ministre nigérien, au détour d’une conférence de presse tenue hier, samedi onze mai 2024 a justifié la fermeture de la frontière entre le Niger et le Bénin pour des raisons de sécurité. Le premier ministre, dans son intervention, a accusé le Bénin et la France de vouloir déstabiliser son pays. Il faut noter qu’en ces moments, les relations entre le Bénin et le Niger sont visiblement tendues avec comme origine, la fermeture de la frontière côté nigérien, et le blocage des exportations d’hydrocarbures côté béninois.

Suivez son intervention ici.

Ali Mahaman Lamine Zeine en conférence de presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici