À la découverte de Romance Vinakpon : Une figure sportive qui a transcendé les limites du terrain

753

Ancienne footballeuse internationale béninoise, Romance Vinakpon a fait parler de son talent bien au-delà des terrains de football. De ses débuts modestes chaussés de crampons à la création de son empire entrepreneurial, le parcours de celle-là qui est aujourd’hui CEO du média féminin Footeuses Plus Africa est une saga pleine de réussites et d’inspiration.

Tout a commencé à Natitingou, ville du nord du Bénin où elle a grandi et touché ses premiers ballons par l’entremise de son grand-frère qu’elle suivait chaque fois pour aller au stade. Romance Sènan Nathalie Vinakpon puisque c’est d’elle qu’il s’agit a fait ses débuts en amateurs à l’âge de 8 ans en intégrant le tout premier club de sa carrière, « Lionnes de Natitingou ». Elle y a évolué pendant un bon moment et ceci malgré ses études. Sa passion pour la chose médiatique l’a poussé à s’inscrire au Journal Le Révélateur et à Radio Univers où elle a respectivement suivi des cours de journalisme de 2014 à 2016 et de 2016 à 2018. Les compétences acquises au cours de ce passage à la presse universitaire de l’Université d’Abomey-Calavi lui ont permis de servir pendant deux ans au sein de la chaine Ado TV/FM.

Cela ne l’a pas empêchée de poursuivre ses études académiques et de pratiquer ce sport qu’elle aime tant. D’ailleurs en novembre 2016, elle a obtenu sa licence à la Flash-Uac au département de géographie avec une mention Très bien avant de poursuivre avec le BAPES à l’Ecole Normale Supérieure de Porto-Novo. Après « Lionnes de Natitingou », l’originaire de Kpomassè a évolué au sein de Dynamique FC de Calavi, un club qui évolue aujourd’hui en 1ère division féminine. En décembre 2019, elle a connu sa première convocation en équipe nationale. Et c’est à partir de cet instant-là que les choses ont commencé à changer.

Des terrains à Foot-euses 229

Romance Vinakpon a très vite raccroché les crampons pour se lancer dans un projet novateur. En 2019, où elle a été convoquée en équipe nationale pour disputer des matchs amicaux, l’ex-internationale béninoise a vécu une aventure qui l’a vraiment touchée et rendue perplexe. En effet, l’équipe féminine du Bénin de l’époque a effectué cette tournée sans la moindre photo professionnelle, et les quelques-unes qui avaient été prises ont suscité des réactions de la part des uns et des autres se demandant même si le Bénin avait une équipe féminine. C’est alors que la jeune footballeuse s’est donnée pour mission de résoudre ce problème dans son cher et beau pays, le Bénin.

Elle a avoué à cet effet : « […] nous sommes rentrées, figurez-vous, sans aucune photo professionnelle et sans réelle couverture médiatique. Quelques jours plus tard, lorsque j’ai partagé quelques photos prises avec mon téléphone sur ma story WhatsApp, la question qui revenait le plus souvent était de savoir si le Bénin avait une sélection nationale féminine de football. Alors je me suis demandée ce que je pourrais faire dans ce sens pour rendre le football féminin du Bénin plus visible. C’est ainsi qu’est venue l’idée de Foot-euses 229 ». Foot-euses 229, le tout nouveau bébé de l’ancienne joueuse de Dynamique FC, a alors vu le jour en 2020.

Il a pour but de valoriser le sport féminin au Bénin et en Afrique ; contribuer à la conscientisation des joueuses et surtout les aider à s’affirmer dans ce monde de concurrence, et tout ceci à travers une page Facebook, Footeuses + Africa. C’est ce qui a d’ailleurs fait qu’en 2021, elle a fait partie des 16 athlètes-entrepreneurs les plus talentueux en Afrique, sélectionnés par Yunus Sport Hub. Elle a ensuite suivi une formation de 8 mois grâce au programme Impact 24, organisé par l’Agence Française de Développement et le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024. En novembre 2022, après une immersion au Sénégal et en France, elle a obtenu sa certification en gestion de projet sportif à caractère social.

Ce programme lui a permis de lancer le premier site internet consacré au sport féminin au Bénin, www.footeusesplus-africa.com. À travers cette plateforme, elle soutient les athlètes féminines, en particulier les footballeuses, en renforçant leur visibilité sur les médias sociaux et en proposant des services de communication digitale complets aux clubs de football. Toujours dans cet élan, elle a initié « Les Trophées Footeuses 229 », l’un des programmes phares de son projet Footeuses Plus Africa. C’est une soirée de distinction au cours de laquelle les mérites des footballeuses et acteurs du football qui se sont illustrés chaque saison sont reconnus et célébrés. L’initiative en est à sa deuxième édition.

Tous ces investissements lui ont permis de décrocher pour le compte de l’année 2022-2023, deux prestigieux prix. En novembre 2023, son initiative « Trophées Footeuses 229 » a été saluée comme meilleure initiative sportive axée sur le genre en Afrique lors des « Sport Impact Awards » à Dakar au Sénégal. Le 1er décembre 2023, elle a été distinguée « Best Digital Entrepreneure Innovator » aux Open Conscience Awards dont la présentatrice TV, Précieuse Nadie en est la promotrice.

Aujourd’hui, la désormais CEO de Footeuses Plus Africa a une communauté de plus de 33.000 passionnés sur Facebook et une audience remarquable sur les autres médias tels que WhatsApp, Télégram etc. Tout ceci témoigne de l’impact positif qu’elle génère dans la promotion du football féminin au Bénin et au-delà. Une fierté béninoise, mieux africaine, à pousser plus haut.

Frédile ALLODEOU, in parution n° 226 de janvier 2024

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici